Adresse communale

Administration communale
de Haut-Intyamon
Rue du Moléson 19
1669 Albeuve

Horaires d'ouverture

Lundi :

14h00-16h30

Mardi :

09h00-11h00
18h30-19h30

Mercredi :

fermé

Jeudi :

09h00-11h00

Vendredi :

09h00-11h00

Montbovon

L'origine du nom

Le nom de Montbovon a plusieurs fois été modifié, il apparaît pour la première fois en 1255. Le nom du village va subir, au cours des siècles, de nombreuses transformations : passant de Montbovonis, Mons Bovum ou encore Mons Bovarium à Mont Bovon. Mais il semble bien que la véritable origine soit Mont de Bovon, c’est-à-dire la montagne d’un propriétaire dénommé Bovon (nom de famille connu en Gruyère au 12ème siècle).

Sur la route de l'étain

Montbovon, commune de Haut-Intyamon

Montbovon, située à l’extrémité sud de la vallée de l’ Intyamon, se trouvait probablement sur le passage de la route de l’étain utilisée par des marchands pratiquant le commerce de ce métal entre le Sud de la Grande-Bretagne et la Grèce.
Importante liaison entre Nord et le Sud des Alpes, cette voie remontait la Sarine puis le la vallée de l’ Hongrin pour passer le Col des Mosses en direction de la vallée du Rhône et du Grand Saint-Bernard.
La route du Col de Jaman fut aussi une importante liaison entre la Gruyère et la région lémanique. Maître des lieux à la chute du comté en 1555, le gouvernement de Fribourg tenta à la fin du 17ème siècle de percevoir un droit de douane à Allières, prétention contre laquelle Berne fit opposition.

Une spécialité: le fromage

Rattaché à la paroisse de Bulle, puis à celle d’Albeuve, le village qui disposait d’une chapelle depuis 1515-1517 s’en sépara en 1618. L’église consacrée à Saint Grat dès 1621 la remplaça. Une nouvelle église de style néo-roman fut construite en 1897.
Au début du 20ème siècle, il y avait 611 habitants sur le territoire de la commune de Montbovon alors qu’aujourd’hui on en compte 266. On y trouve aujourd’hui une entreprise de menuiserie-charpente, un artisan ferblantier et une laiterie qui produit du Gruyère, du vacherin fribourgeois et une spécialité locale: le «Pré Fleuri».

powered by hemmer.ch
Administration du siteGestion du site webDocumentation TYPO3Messagerie